Ma vie de startupeuse hardware – lessons learned

Posted by in What if...?

Chers Amis,

Il y aura bientôt 4 ans maintenant, nous créions emiota, avec l’ambition de revisiter des accessoires de mode pour les mettre au service de notre bien-être.  La ceinture connectée était notre idée la plus persistante et nous avons réussi à convaincre d’autres entrepreneurs que le monde avait besoin de Belty (notre marque de ceintures).  Nous avons donc levé un peu d’argent pour construire notre premier prototype et faire une apparition remarquée au CES de Las Vegas.

Ce fut une semaine de folie, nous n’avons pas beaucoup dormi car Belty était demandée sur tous les plateaux télé, avec en apothéose, le prix du “Best of CES”.

Je dis souvent que la vie d’entrepreneurs, c’est les montagnes russes émotionnelles.  Et nous étions au sommet!  

Puis, nous avons plongé dans le “manufacturing”.  Il nous a fallu 2 mois pour comprendre que notre proto demanderait encore 2 ans de travail avant de pouvoir sortir sur le marché.  Nous cumulions les difficultés :  En plus de mixer technologie et maroquinerie, nous ajoutions une couche de mécanique (Belty Adapt pouvait se serrer et se desserrer en fonction de la position de son porteur).

 

Nous avons donc opéré un premier pivot et repensé le produit en créant Belty Good Vibes.  Cette fois, nous sommes sortis de l’étape industrialisation dans un délai raisonnable (raisonnable < 1 an et demi en hardware).  Nos usages étaient clairs -dans ma tête-, mais nous avions besoin du hardware pour pouvoir les faire tester et les améliorer.  Nous avions aussi besoin de retours pour affiner les messages marketing.  Il n’est pas simple de vendre un produit complexe.  Cela ressemble à une lapalissade!

Nous continuons d’avancer sur le développement soft de Belty Good Vibes.  Le produit physique étant disponible et conçu pour être “facilement” programmable (facilement en software<3-4 mois), nous finançons maintenant son développement en répondant à des besoins spécifiques.  Nous signons des “deals” avec des entreprises et organisations.

 

Un soir, j’étais dans un bar à attendre un dernier coup de fil business important, ainsi qu’un ami pour célébrer notre “TGIF moment”.  Mon téléphone n’avait presque plus de batterie.  Heureusement, mon ami arriva et sorti une power bank de son sac.  Ouf! Quel soulagement! Je pu prendre mon dernier appel de la semaine.

J’avais moi aussi des power banks à la maison mais j’oubliais systématiquement de les mettre dans mon sac.  C’est comme cela que m’est venu l’idée de Belty Power.  Une power bank dans la ceinture!  Pas besoin d’app, un produit rapide à développer (rapide en hardware=6 mois) et qui allait me permettre de lancer un produit sur le marché et même de le vendre en maroquinerie. L’Aiglon, a signé un co-branding sur ce produit immédiatement :-)

Nous donnons le go de l’industrialisation cette semaine (fabrication des moules).  Nous serons en juillet à Shenzhen pour surveiller la prod’.  Nous aurons sans doute encore quelques déconvenues mais Belty Power sera sur le marché pour Noël, ça c’est sûr! (les premiers clients seront servis en septembre).

Si vous voulez nous soutenir dans cette aventure et diminuer votre stress en fin de journée (avouez ; quand la batterie passe dans le rouge, on se sent moins à l’aise et la baisse de perf’ pointe son nez)…c’est par ici les amis : www.belty.paris

Et si vous avez déjà vos cadeaux de Noël, vous pouvez aussi nous aider en :

  • partageant ce poste et/ou le lien du site
  • allant sur le site et nous faire vos retours

 

Pour résumer, voici les leçons apprises depuis le début de l’aventure (en anglais, c’est plus court) :

  1. Manufacturing is a bitch (en fait c’est James Park, le CEO de Fitbit qui l’a dit en premier)
  2. Usage, usage, usage
  3. Less is more (the famous MVP)

J’en profite pour glisser ici mes deux questions récurrentes préférées  :

  • A votre avis, quelle est la qualité principale d’un entrepreneur? => la DETERMINATION #forsure
  • Il en pense quoi ton mari? => il va très bien merci, il me soutient, c’est d’ailleurs lui le beau gosse qui pose sur les photos de Belty Power #nocomment #girlpower #loveisall

Merci pour votre attention,

Carine Coulm

CEO emiota